loader image

Accompagnement au maintien dans l’emploi

Concevoir un dispositif de veille et d’accompagnement et prévenir les inaptitudes

Principe

Un accompagnement sur-mesure pour développer un dispositif d’appui au maintien dans l’emploi des salariés en risque d’inaptitude.

Z

Prérequis

Valider le principe de l’intervention avec l’ensemble des parties prenantes.

Quels enjeux ?

En France, les licenciements pour inaptitude ont plus que doublé en 10 ans. Pourtant, les pratiques d’accompagnement des salariés en situation de restriction restent peu développées.

Aujourd’hui, l’enjeu et de co-construire des dispositifs de veille et d’accompagnement permettant d’orienter les salariés le plus précocément possible vers les dispositifs adéquats et de leur proposer un accompagnement multidisciplinaire de qualité pour prévenir les inaptitudes.

Quels objectifs ?
  • S’accorder sur les situations relevant de la veille sociale et du maintien dans l’emploi (situations de handicap, restructions, retours d’arrêts longue durée, etc.)
  • Structurer un processus de veille sociale et de maintien dans l’emploi
  • Co-construire la boîte à outils du processus
  • Définir le fonctionnement de la cellule veille sociale et maintien dans l’emploi
  • Co-construire les outils de communication et de sensibilisation des salariés et du management
Etapes et déroulement

L’accompagnement est pensé pour accompagner dans un cadre pluridisciplinaire les acteurs RH et SST, les représentants du CSE et les représentants du management.

Etapes clés de l’accompagnement :

  • Journée de formation préalable aux incontournables de la veille sociale et du maintien dans l’emploi pour partager un cadre conceptuel commun (cadre légal, dispositifs, données de santé au travail, etc.)
  • Validation du cadre de l’intervention et association des acteurs clés
  • Analyse des enjeux et des indicateurs et arrêt des situations relevant du champ du dispositif
  • Co-construction des processus de veille, de saisi et d’accompagnement
  • Formalisation du cadre déontologique du processus
  • Formalisation du rôle et des limites de chaque acteur et des routines de travail interdisciplinaire
  • Identification et mobilisation des appuis techniques et financiers
  • Lancement du dispositif et co-construction d’une campagne de communication interne
maintien à l'emploi

intervenant.e

Consultant.e expert.e de la veille sociale, du maintien dans l’emploi et de la prévention des inaptitudes

durée

4 à 6 jours d’accompagnement sur site, en fonction du périmètre et de la structure de l’organisation

Contactez-nous pour en savoir plus sur cette démarche !

5 + 3 =

Découvrez aussi …

Les articles sur cette thématique

Le capital psychologique : une ressource essentielle des salariés pour faire face à la crise

En cette semaine de la QVT « 1eres leçons d’une crise », nous avons choisi de vous présenter les ressources psychologiques essentielles à cultiver chez les salariés pour leur permettre de faire face à l’adversité en période de crise telle que la pandémie du COVID-19 et du confinement : le capital psychologique.

Structurer, déployer et suivre un plan d’amélioration de la QVT

De nombreuses organisations du travail font face à l’essoufflement de leurs démarches d’amélioration de la QVT passée la phase d’état des lieux. Cette difficulté interroge la façon dont sont élaborés, structurés et déployés les plans d’amélioration de la qualité de vie au travail. Cet article traite de ces écueils et propose des pistes concrètes pour les dépasser.

Quelles pratiques de prévention dans les établissements sanitaires et sociaux en Europe ?

L’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail (EU-OSHA) a commencé à publier les premiers résultats de la troisième édition de son enquête quinquennale sur les risques nouveaux et émergents (ESENER) conduite auprès de 37 460 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d’activité au sein de l’Union Européenne. Une première publication issue de cette vaste étude est consacrée aux métiers du secteur sanitaire et social. Elle permet de mettre en lumière des évolutions significatives de l’exposition aux risques et des pratiques de prévention dans les établissements sanitaires et sociaux.

Comprendre et prévenir la fatigue numérique – Partie 2/2 : la fatigue cognitive

Depuis la crise sanitaire, de nombreux travailleurs français ont dû adapter leurs habitudes de travail menant vers un usage massif du télétravail et des TIC. Ce phénomène a alors soulevé plusieurs problématiques dans le champ de la santé au travail dont, notamment, l’apparition de la fatigue numérique selon ses deux versants : la fatigue oculaire et la fatigue cognitive. 

D’autres accompagnements ciblés