loader image

Prévenir les violences sexistes et sexuelles

gérer conflits au travauk

%

des femmes se déclarent victimes d’atteintes sexistes ou sexuelles au travail en France (IFOP, 2022)

Quels enjeux ?

Nous sommes à l’heure d’un mouvement sociétal sans précédent dénonçant les agissements sexistes et les violences sexuelles. Ces agissements, parfois insidieux, peuvent avoir lieu sur le lieu de travail.

Pour les prévenir ces atteintes, il est essentiel de les comprendre, de déconstruire les stéréotypes qui les sous-tendent.

Il est également essentiel de développer les moyens d’agir avec réactivité et exemplarité face à chaque situation.

Notre approche

Paroles individuelles et collectives

Déconstruire les stéréotypes

Il existe un continuum entre les violences sexistes et sexuelles et les stéréotypes de genre. La prise de recul collective sur ces préjugés permet de faire évoluer les postures et de transformer progressivement les pratiques.

Prévenir les violences sexistes et sexuelles

Il est possible de prévenir les violences sexistes et sexuelles en agissant sur des facteurs organisationnels les favorisant et en développant des mesures de prévention adaptées.

Gestion des conflits - dynamiques néphastes

Réagir avec fermeté et réactivité aux atteintes

Aucune atteinte sexiste ni violence sexuelle ne doit être tolérée. Une réaction adaptée passe néanmoins par la structuration de protocoles d’action précis et impartiaux.

nos solutions

Politiques de prévention des violences sexistes et du harcèlement sexuel

Nous développons à vos côtés les moyens de dépasser et de prévenir les agissements  sexistes et le harcèlement sexuel au travail par la définition de politiques ambitieuses combinant prévention et action curative.

Pour qui ?

Ces démarches s’adressent à tout employeur volontaire souhaitant dépasser les inégalités de genre et les violences sexistes et sexuelles qu’elles engendrent, au delà des obligations légales strictes.

Quelles méthodes ?

Dépasser les violences sexistes passe par la définition de politiques multidimensionnelles combinant des actions curatives de court-terme (procédures de réaction, protocoles d’enquête, etc.) et des mesures de fond visant à changer les représentations et les pratiques (formation, mesures d’accompagnement des parcours, etc.).

Elle passe par une implication de l’ensemble des parties à commencer par la gouvernance et les partenaires sociaux.

Quelle durée et quelles étapes ?

La durée d’une démarche d’accompagnement dépend de vos besoins et du niveau de maturité où vous vous situez lorsqu’intervient notre accompagnement (diagnostic, déploiement, évaluation, etc.)

Quels avantages ?

Notre approche dépasse volontairement les standards légaux.

Nous recherchons les véritables ressorts du changement en questionnant les perceptions, les pratiques et leur lien avec les représentations de l’efficience et de la performance.

Nos processus intègrent par ailleurs des standards internationaux plus exigeants que le cadre légal français afin de vous proposer les mesures les plus ambitieuses pour créer les conditions d’une égalité réelle.

Enquêtes internes sur les situations de harcèlement sexuel présumé

Les situations de harcèlement sexuel présumé appellent une réponse formelle et juste.

Notre méthodologie d’enquête est fondée sur un protocole rigoureux et protecteur. Elle permet de qualifier les faits et d’agir avec discernement sur les volets disciplinaire et prévenif.

Pour qui ?

Cette démarche est destinée à tout employeur ou délégation d’enquête paritaire souhaitant investiguer sur des faits de harcèlement ou sexuel présumé, dans une perspective d’aide à la décision.

Quelles méthodes ?

Notre méthodologie d’enquête s’attache à recouper les faits avec justesse et à les qualifier au prisme :

  • Du cadre légal
  • De la jurisprudence
  • Des recommandations éthiques et déontologiques émanant d’acteurs institutionnels et scientifiques

Nous proposons ainsi une aide à la décision rigoureuse permettant :

  • D’agir dans une perspective disciplinaire à court-terme
  • De comprendre les phénomènes systémiques et de mettre en place des mesures préventives à moyen et long-termes.
Quelle durée et quelles étapes ?

Les situations de harcèlement sexuel présumées exigent une grande réactivité. Nous proposons donc des démarches d’enquête réalisables en trois à quatre semaines, du lancement à la restitution des conclusions et des recommandations.

Quels avantages ?

Nous nous positionnons comme une aide à la décision précise permettant à l’employeur et aux partenaires sociaux d’agir avec discernement sur le plan préventif et curatif.

Au delà du volet disciplinaire, nous nous attachons en effet à ce que chaque situation permette de tirer des enseignements profitant au plus grand nombre.