Semaine de la QVT : et si nous reparlions de dignité au travail ?

18 Mai, 2021
Edito semaine de la QVT 2021

Elle arrive à grands pas : comme chaque année depuis 18 printemps, l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) lance la semaine pour la qualité de vie au travail. Cette édition 2021 se tiendra du 14 au 18 juin. C’est l’occasion pour une partie du monde du travail de partager des « bonnes pratiques » pour améliorer la QVT, sur des sujets pour le moins consensuels.

Pour cette édition de la SQVT, l’ANACT a choisi le thème « travailler ensemble » parce qu’« après plus d’un an de crise sanitaire, on n’a jamais eu autant besoin de s’appuyer sur des coopérations solides, d’échanger collectivement sur le travail et d’organiser l’activité de façon efficace ». Ce choix peut légitimement interpeller. Certes, la crise sanitaire a questionné les collaborations. Mais elle a aussi mis sous tension, isolé, confronté des collectifs de travail à des situations d’exception, et précipité des individus et des organisations dans l’incertitude et la précarité. Encore une fois, les plus fragiles – éphémères travailleurs essentiels – en ont pâti et continuent d’en subir les conséquences. Aujourd’hui, force est de constater que le « travailler ensemble » tend à devenir un luxe pour celles et ceux qui ont la latitude de plus en plus rare de questionner et de remodeler leur travail.

Pourquoi la dignité au travail ?

Comment alors aborder cette semaine de la QVT, sans tomber dans un positivisme excluant la réalité du travail, tout en nous permettant de mettre en débat, sans juger, de vrais sujets de fond ? Pour certains praticiens de la QVT, il serait essentiel d’éviter les sujets « à tension » et « de se focaliser sur des activités plutôt « légères » qui ouvrent sur la convivialité, le vivre et travailler ensemble ».

Chez AD CONSEIL, nous sommes au contraire convaincus qu’il est plus que jamais nécessaire de prendre position sur ces points d’achoppement qui font ou défont la qualité de vie au travail et excluent les plus fragiles et les plus isolés d’entre nous.

Les évolutions technologiques, organisationnelles, économiques et culturelles du monde du travail questionnent la place de l’humain et impactent sa citoyenneté, ses libertés et son intégrité. Pour cette semaine de la QVT, nous avons donc décidé de porter cette problématique :  qu’est-ce que la dignité au travail en 2021 ? Car « travailler ensemble », c’est avant tout remettre au centre les trop nombreux travailleurs dont l’intégrité est menacée. C’est aussi refuser que le concept de QVT soit dévoyé en perdant son sens à force d’évitements ou devienne une forme de luxe réservé à ceux qui bénéficient de la latitude de questionner leur travail.

 

Quatre axes pour recentrer le débat

Nous traiterons la question de la dignité au travail à travers 4 axes qui, sans être exhaustifs, incarnent à notre sens des enjeux à remettre au centre du débat :

  • Précarité et hyperflexibilité : la QVT a-t-elle un sens dans certains environnements de travail ?
  • Happycratie & QVT : quand la ludification compense la remise en question des organisations
  • Intégrité individuelle et sens du travail : un continuum insécable.
  • « Bullshit QVT » : ces pratiques qui décrédibilisent l’action en faveur de la QVT.

Certes, notre choix se porte sur des sujets peu consensuels, mais l’amélioration des conditions de travail mérite à notre sens le débat, la confrontation d’idées et le courage de mettre en mots certaines réalités.

Articles, podcasts, et webinaire rythmeront la semaine. Nous vous donnons rendez-vous du 14 au 18 juin 2021 sur le Blog QVT d’AD Conseil pour une réflexion engagée sur la réalité du travail.

 

Auteurs

Daniel Ninosque


Daniel Ninosque, Journaliste d’entreprise en alternance pour le Blog QVT 

 

 

Fadi Joseph Lahiani


Fadi Joseph Lahiani, Psychologue du travail et Président d’AD Conseil 

 

à découvrir dans la même thématique

Comment réagir quand un collègue se dit victime de harcèlement ?

Comment réagir quand un collègue se dit victime de harcèlement ?

La qualité de l’accompagnement proposé aux salariés s’estimant victimes de harcèlement dépend souvent des premiers échanges déterminants que la personne aura avec son entourage professionnel proche. C’est le plus souvent à ces proches que les personnes...

Ethique en entreprise : les engagements à l’épreuve des faits

Ethique en entreprise : les engagements à l’épreuve des faits

L’actualité récente révèle de plus en plus d’écarts entre la communication de nombreuses entreprises sur leurs engagements environnementaux et sociétaux et leurs pratiques réelles. Ce décalage questionne la volonté réelle des entreprises et inspire une...