loader image

Le théâtre-forum comme outil d’intervention en faveur de la QVT

7 Jan, 2022
Théâtre forum
Régulièrement, le Blog QVT s’ouvre aux retours sur expériences des consultant.e.s d’AD CONSEIL. L’article d’aujourd’hui est l’œuvre de Carole Dudragne, sociologue et psychosociologue, consultante et formatrice chez AD Conseil. Elle intervient auprès d’organisations diverses pour prévenir les risques psychosociaux et améliorer la qualité de vie au travail.

Elle anime des formations et interventions s’appuyant sur la mise en situation par la méthode du théâtre-forum. Dans cet article, elle expose les fondements et les apports de cette pratique.

Aux origines du théâtre forum

Le théâtre-forum est une méthode de mise en situation collective en psychosociologie introduite en France en 1978 par Augusto Boal. A partir de situations dysfonctionnelles qui sont mises en scène, des échanges entre les participant.e.s permettent de confronter les points de vue pour envisager collectivement des alternatives aux dysfonctionnements.

Augusto Boal animait dans les années 70 des « théâtres de l’opprimé », construits sur la conflictualité entre un opprimé et un oppresseur. Depuis, la méthode a évoluée pour explorer en profondeur les conflictualités sans se limiter au simple rapport de force opprimé/oppresseur : il n’y a bien souvent pas un.e unique responsable à identifier et à dénoncer, mais bien des situations dysfonctionnelles dans lesquelles il s’agit de trouver des marges de manœuvre pour agir à son niveau.

Le champ d’application du théâtre-forum est très large, mais il représente un outil utile pour intervenir sur les questions de qualité de vie au travail.

 

Mise en situation et théâtre-forum : intégrer la complexité réelle des situations de travail :

Les situations de travail sont complexes et les rôles de chacun.e ne sont pas que volonté et personnalité. Ces rôles sont également contraints par l’organisation du travail, par une posture à tenir ou par la culture d’entreprise. Ils restent même en partie inconscients. Il s’agit avec le théâtre-forum de prendre du recul et de considérer les positions de chacun.e, d’analyser les situations de travail et de trouver des alternatives pour changer le cours des évènements.

La mise en situation par la méthode du théâtre-forum permet de laisser toute la place à cette complexité réelle des situations de travail et de jouer le travail aux prises de la réalité perçue du point de vue de chacun.e. Les intervenant.es accompagnent chaque participant.e à faire émerger non seulement la part factuelle des situations de travail, mais également le vécu de ces situations ainsi que les enjeux de hiérarchie, de productivité, de postures professionnelles… en lien avec ces situations.

 

Focus : Déroulement d’une session de théâtre-forum

D’abord, des saynètes sont construites avec les participant.e.s. Elles peuvent être pensées en amont avec les commanditaires lorsque l’objectif est d’agir sur une thématique institutionnelle précise. Les participant.e.s jouent la saynète une première fois, puis l’intervenant.e accompagne la réflexion collective.

Lorsqu’émergent des idées permettant de faire ou de dire autrement, la scène est rejouée. Chacun.e improvise, mais n’improvise pas complètement non plus : les participant.e.s sont imprégné.e.s de la culture d’entreprise, du fonctionnement de l’organisation, des rôles professionnels réels et des manières de les tenir… Tout cela participe au fait que les alternatives proposées ne relèvent pas de l’utopie, mais restent réalistes au regard des marges qu’offre l’environnement de travail.

Plusieurs situations alternatives sont jouées et mises en débat. Le groupe analyse collectivement ce que produisent les changements. Même si certain.es participant.es peuvent être peu à l’aise à l’idée de se mettre en scène, cela ne les empêche en rien de participer pleinement à la réflexion collective.

Les séances de théâtre-forum sont conclues par un relevé de conclusion qui retrace ce qui a été compris et appris ensemble. Ainsi les participant.e.s ne sont plus seulement dans une réflexion autour d’une situation de travail, mais projettent plus globalement leurs compréhensions et leurs apprentissages : cette généralisation favorise le développement de postures empathiques ou les acteur.trice.s réalisent que la compréhension d’une situation passe par la prise en considération du point de vue de l’ensemble des parties prenantes. Il s’agit alors, avec ce relevé de conclusion, de transposer les apprentissages de l’analyse d’une situation de travail dans le travail quotidien pour améliorer concrètement le traitement de toute autre situation dysfonctionnelle qui pourra survenir.

Théâtre-forum et thématiques difficiles : sécuriser les enjeux émotionnels

Le théâtre-forum peut être mis en œuvre pour travailler toute thématique, mais il a un intérêt particulier dès lors qu’il s’agit de situations autour desquelles l’expression peut être difficile, insécurisante, ou relève d’un vécu personnel ou intime.

Par exemple, nous utilisons particulièrement la méthode du théâtre-forum dans des formations et interventions en lien avec les violences sexistes et sexuelles et la prévention des risques psychosociaux. Dans ces contextes, le théâtre-forum permet à chacun.e d’exprimer – ou de ne pas exprimer – des vécus ou ressentis à travers des prises de rôles. Ces vécus et ressentis sont détachés des acteur.trice.s réel.le.s et attribués à des personnages fictifs. Cela facilite l’expression de situations difficiles en combinant réalisme et prise de distance.

Laisser place au subjectif

Le théâtre-forum est à la fois jeu et réalité, sur le modèle des aires transitionnelles décrites par Donald W. Winnicott. Le théâtre-forum ouvre cette aire transitionnelle entre fiction et réel et autorise alors les chevauchements entre l’objectif, la réalité du travail, et le subjectif, la réalité intérieure de chacun.e, là où, ailleurs, chacun.e tend plutôt à les dissocier.

Pour ceux qui, même dans cette aire transitionnelle, vivent mal l’entrelacs entre l’objectif et le subjectif, le théâtre-forum permet à chacun.e de participer à analyser les situations, à agir et réagir, sans ne forcément partager quelque chose de son vécu.

Analyse du travail et théâtre-forum :

Le théâtre-forum est également un moment d’analyse collective des situations de travail et laisse place à la réflexion de chacun.e. Les participant.e.s analysent ensemble les situations de travail : ils et elles en explorent les causes et collaborent à envisager des alternatives.

Mêler l’analyse des situations de travail et des dysfonctionnements permet une réflexion concrète sur le travail réel et sur ses effets sur chacun.e des collaborateur.trice.s. Il s’agit bien de concevoir que le traitement des situations de travail dysfonctionnelles doit inclure une compréhension globale de cette même situation : l’analyse fait déjà partie de la recherche de solutions.

Cette dynamique d’analyse collective met également chacun.e en situation de collaboration et introduit un apprentissage fondamental du théâtre-forum : c’est collectivement et non dans l’isolement que les dysfonctionnements sont analysés et que des alternatives sont envisagées.

Focus : Pas besoin d’être acteur né pour pratiquer le théâtre-forum.

Le théâtre-forum n’a pas vocation à aboutir à une performance théâtrale. Les maquettes sont d’ailleurs volontairement élémentaires, tout l’enjeu étant de laisser place à la spontanéité et à l’improvisation. C’est bien l’acteur.trice de l’organisation qui s’exprime en chacun.e et non l’acteur.trice de théâtre. Nous nous mettons ensemble en situation et nous improvisons ensemble pour changer le cours de l’histoire et trouver des alternatives satisfaisantes à des situations dysfonctionnelles.

 

Conclusion

Intégrer des temps de théâtre-forum dans des actions d’accompagnement ou de formation dans le champ de la qualité de vie au travail nous permet de mettre un collectif de travail en situation, d’analyser collectivement la situation et de collaborer à changer le cours des évènements.

Ainsi, la pratique du théâtre-forum n’agit alors pas sur l’organisation du travail mais bien sur les participant.e.s. En accompagnant leur réflexion et en développant leur compréhension des dysfonctionnements, nous les amenons à trouver collectivement des alternatives. C’est bien elles et eux, et non l’intervenant.e, qui sont à l’initiative des changements à impulser pour agir sur les dysfonctionnements et améliorer la qualité de vie au travail.

L’un des enseignements fondamentaux du théâtre-forum est alors que la recherche de solutions à des dysfonctionnements ne peut se couper de l’analyse de ces mêmes dysfonctionnements, ni de la mise en perspective du point de vue de chacun.e des acteur.trice.s impliqué.e.s ou impacté.e.s par une situation de travail dysfonctionnelle.

Le théâtre-forum est également un moment de travail collectif, de collaboration : les participant.e.s apprennent l’importance d’être une ressource les un.e.s pour les autres, de ne pas rester seul.e.s en situation dysfonctionnelle, mais de s’entourer pour penser les possibilités d’actions et les alternatives.

 

Bibliographie

Badache, R., & De Gaulejac, V. (2021). Mettre sa vie en jeux., le théâtre d’intervention socioclinique, Erès

Winnicott, D.W. (2002, édition originale : 1971). Jeu et réalité, l’espace potentiel,  Gallimard

Auteure


Carole Dudragne, sociologue et psychosociologue, consultante et formatrice chez AD Conseil

 

Derniers articles

Les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

L’équipe AD CONSEIL est touchée par la terrible actualité. Pour aider les familles qui sont actuellement forcées de fuir l’Ukraine, nous relayons la collecte de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.Retrouvez également ici les points de collecte autour de chez vous, afin de donner des biens de première nécessité.

Merci de votre aide, chaque don compte !

Soutenez-nous en vous abonnant au Blog QVT

Chaque semaine, recevez nos nouveaux articles et podcasts par mail. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Merci de votre soutien ! Rendez-vous sur votre messagerie pour découvrir une première sélection d'articles.